Alternatives

  • Qu'il s'agisse de petites bouchées précieuses et délicates ou de gigantesques constructions baroques, les pâtés en croûte représentent une forme culinaire d'un autre temps, légèrement désuète mais toujours fascinante, empreinte de mystère et de fantaisie.
    Mais que se cache-t-il réellement à l'intérieur d'un pâté en croûte? Va-t-on y découvrir une délicieuse et érudite superposition d'oiseaux rares, de gibiers interdits, de cochonnailles extra-ordinaires et de volailles de compétition ?
    Ne craint-on pas d'y trouver parfois des nourritures peu recommandables ? La croûte ne constitue-t-elle pas, chez les pâtissiers les plus diaboliques, un subterfuge pour camoufler de la chair humaine ou des viandes aux pouvoirs maléfiques ?
    Peut-on faire tenir dans un pâté en croûte une sautillante stripteaseuse ? Arrivera-t-on à y faire entrer, avec un peu d'huile de coude et force saindoux, une terrifiante arme de guerre? Un concept philosophique ? L'ensemble du savoir culinaire mondial ? C'est ce qu'a tenté de savoir Emmanuel Giraud, à travers douze récits gourmands et autant de recettes sur les traces d'Antonin Carême, de Jorge Luis Borges, de Charles Fourier, de Michel Journiac et quelques autres gastronomes facétieux...

  • Comment s'y retrouver entre les vins dits "bio", "naturels", "sans soufre" ou plus justement "sans sulfites ajoutés" ? Ce livre répond simplement à ces questions en donnant la parole à des vignerons qui, depuis longtemps, osent vinifier et élever des vins "différents". Avec des parcours singuliers à travers la France, des histoires à raconter et des clefs pour comprendre leur travail. "Je défends sans extrémisme ces vins que j'aime, ces nectars élaborés uniquement avec des raisins sains et beaux, sans ajout d'aucune sorte. Ces vins qui ont une vraie personnalité et une histoire. Des vins sensibles aux températures, qui ont une colonne vertébrale et respirent... Des vins de parfum digestes, respectueux de notre terre et de notre santé." Cette première sélection établie par Pierre Jancou s'accompagne d'une liste de 150 vignerons recommandés, répartis sur toute la France, ainsi que d'un carnet d'adresses indiquant où il est possible de boire à Paris comme en Province des vins nature et vivants.

  • Si l'on connaît Théophile Gautier grâce au Capitaine Fracasse, on oublie combien il promena sa gourmandise éclairée à travers l'Espagne, l'Allemagne, la Suisse, l'Angleterre, l'Italie, la Turquie. la Grèce, l'Algérie ou la Russie. Ce livre rend justice au goût du voyage cher au grand écrivain. Un voyage qui passe par l'assiette... Celui qui prônait pour régime bordeaux, gigot et haltères ne confiait-il pas aux Goncourt : " Moi, le matin, ce qui m'éveille, c'est que je rêve que j'ai faim " ? Au gré des pages, Alain Montandon nous plonge dans les carnets gourmands de Théophile Gautier, nourris d'impressions et de recettes. Où il est question d'orgie. de soupe à la tortue, de côtelettes de tigre, de tomates " à se lécher les doigts jusqu'au coude " ou de jambon d'ours... Où l'on croise aussi des mets d'une vraie actualité, tel un succulent risotto au riz du Piémont, un blanc-manger ou des spumas de chocolat à Madrid. Théophile Gautier rêvait d'être un oiseau. On retrouve ici cette faculté de se transposer d'un battement d'ailes dans l'ailleurs. Elle doit beaucoup à l'imagination sans bornes de ce témoin voyageur qui passe allègrement du souvenir au fantasme.

empty