• "A» comme Aufrecht, «M» comme Melcher, «G» comme... Grossaspach. Derrière ces trois lettres se cachent Hans-Werner Aufrecht et Erhard Melcher, le G symbolisant la ville d'origine du premier cité. En 1967, ces pionniers créent AMG, une officine -la première-dédiée aux préparations de moteurs et à la personnalisation sur base Mercedes. Un nouveau concept est né : hautes performances, exclusivité, le tout marié à la qualité et au confort légendaires de la marque à l'étoile. Réputé pour ses transformations routières et sportives, AMG finit, au bout de vingt ans, par attirer l'attention de son voisin de Stuttgart. La quasi-totalité de la vaste gamme Mercedes a depuis reçu la «piqûre» AMG. Ce livre, préfacé par Jacques Laffite, raconte en détail cette success story. Des 300SEL 6.3 de 320 chevaux des sixties à la toute nouvelle GT et aux derniers modèles frappés d'un «45», «55» ou d'un «63AMG», en passant par les versions compétition, les 300E «Hammer» et les transformations spéciales, toutes les époques sont revisitées.

  • Nouvelle édition de cet ouvrage qui s'est très bien vendu de puis 2011. Passage dans la collection Top Model, une de nos collections phares. 72 584 exemplaires de Type E seront produits, constituant ainsi l'un des plus grands succès commerciaux de Jaguar. Un mythe automobile symbolisant les Swinging Sixties. La Jaguar Type E dévoile sa gueule de félin au Salon de Genève 1961. Prête à tout dévorer sur sa route, avec une prédilection pour celles du Nouveau Monde, son premier débouché. Ancêtres et descendantes, prototypes, séries I, II et III, compétition, toutes les facettes de ses quinze ans de carrière sont détaillées, avec force, détails et anecdotes. Cet ouvrage, écrit avec passion, a bénéficié des conseils avisés des meilleurs spécialistes de la marque, dont certains vécurent l'aventure de l'intérieur. Il ravira les aficionados de Jaguar et des sportives de légende, avec une iconographie splendide et généreuse... comme la Type E.

  • La Jaguar Type E dévoile sa gueule de félin au Salon de Genève en mars 1961, prête à tout dévorer, avec une prédilection pour le nouveau monde. Une beauté fatale, un vrai-faux 250 km/h, pour une fraction du prix d'une Ferrari ou d'une Aston Martin.. On n'avait jamais vu ça ! Ce livre, dont la sortie coïncidera avec le jubilé du modèle, inspecte toutes les facettes d'une carrière longue de quinze ans. Ancêtres et descendantes, prototypes, séries I, II et III, interviews de possesseurs, anecdotes, premiers essais, compétition, caractéristiques, le « nouveau fauve » de Coventry est disséqué sous toutes les coutures dans cet ouvrage. Ecrit par un passionné, avec les conseils avisés des clubs Jaguar et des meilleurs spécialistes de la marque, dont certains ont vécu l'aventure de l'intérieur, ce livre ravira les amateurs de Jaguar et de voitures de sport de légende grâce à une iconographie superbe composée de photos d'archives et de prises de vue originales.

  • Berlines, coupés, roadsters et cabriolets, quasiment chaque Mercedes, quelle que soit son époque, présente une plastique allant de l'agréable au sublime. Toutes ces fières germaines ont en outre toujours fait montre d'un niveau de fabrication et de sécurité tel qu'il a forgé au fil des ans le prestige inégalé de l'étoile à trois branches. Établir la liste des plus belles Mercedes-Benz est bien sûr subjectif.
    Qu'on se rassure, les douze modèles d'après-guerre sélectionnés rivalisent de glamour : du coupé 300 SL à portes papillon, la plus iconique des Mercedes, à sa descendante la SLS AMG, en passant par les berlines W123 et limousines Classe S 116 et 126, dernières Mercedes «surfabriquées», et sans oublier les incontournables Pagode et roadster R107, l'ouvrage fera aussi la part belle aux 190E 16 soupapes, 500 E et cabriolet 124, trois youngtimers parmi les plus prisées. Agrémenté des superbes et immersives photos de Nicolas Delpierre, cet opus retrace l'histoire de douze ravissantes Etoiles avec les anecdotes et souvenirs personnels qui y sont liés.

empty