Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 08/08/2021

  • Le clou

    Zhang Yueran

    La trentaine un peu cabossée, Li Jiaqi et Cheng Gong se retrouvent après des années sans nouvelles. Elle rentre de Pékin où elle était rédactrice de mode ; lui habite encore avec sa tante sur le campus de la Faculté de médecine. C'est là que tout a commencé. Parce que leurs grands-pères - l'un éminent chirurgien, l'autre directeur adjoint de l'hôpital universitaire - s'y sont côtoyés aux heures les plus sombres de la Révolution culturelle... En une fresque incroyablement vivante, peuplée de souvenirs d'enfance, de conflits familiaux et de révélations, ils se racontent leurs vies parallèles et avancent une à une les pièces manquantes du drame.

    Sur commande
  • L'hôtel du cygne Nouv.

    L'hôtel du cygne

    Zhang Yueran

    Venue du lointain Sichuan, Yu-Ling vit à Pékin depuis dix ans déjà, sans guère de perspectives. Elle est la nounou d'un petit garçon charmant mais gâté, Dada, enfant unique de parents souvent absents appartenant à l'élite chinoise.
    Fomenté de longue date, le pique-nique au bord du lac est un grand jour pour Dada. Pour Yu-Ling aussi : elle s'est laissé convaincre par son acolyte, le rustre M. Courge, de simuler le kidnapping de l'enfant - pour enfin changer de vie grâce à l'argent de la rançon. Mais une fois les pattes de crabe du Kamtchatka et les brochettes d'ailes de poulet au miel avalées, le plan tombe à l'eau : la radio annonce que le grand-père de Dada a été arrêté pour corruption. Le père est arrêté aussi, la mère disparaît. Entre son attachement pour le jeune garçon, son sens aigu des responsabilités et une sourde révolte, que peut faire Yu-Ling pour reprendre sa destinée en main ?
    Derrière les immenses baies vitrées de la villa aseptisée, Dada a inventé un lieu pour accueillir tous ceux qui n'ont pas d'amis, comme lui. Son premier hôte est une oie, sauvée sur la route de l'abattoir, en laquelle Dada voit ni plus ni moins un cygne. Il baptise son arche improvisée sous une tente de camping au milieu du salon « L'Hôtel du Cygne ».
    Dans le huis-clos de cette drôle de famille recomposée, Zhang Yueran se joue des impératifs de réussite sociale. Ce portrait tout en nuances des femmes invisibles et magnifiques de la Chine d'aujourd'hui révèle l'étendue de son talent.

empty