Voyage autour de mon sexe Voyage autour de mon sexe
Voyage autour de mon sexe Voyage autour de mon sexe

À propos

« Il faut avoir été, comme moi, exilé pendant six mois dans un désert sexuel (en l'occurrence, l'Arabie Saoudite), pour redécouvrir, faute de mieux mais avec bonheur, les charmes discrets du plaisir solitaire. Par-delà ce plaisir, vertigineux, une question a commencé à m'obséder: puisque tout le monde se fait l'amour, pourquoi n'en parle-t-on jamais ? Et pourquoi s'offrir quelques caresses reste-t-il tabou alors qu'il s'agit de la sexualité la plus libre, la plus démocratique, la moins coûteuse qui soit?
Tel est le point de départ de ce voyage qui m'a conduit des pénitentiels chrétiens du Moyen Age au vibromasseur géant de Miley Cyrus, des provocations de Diogène le Cynique au premier bar à masturbation japonais, des orgies solitaires du marquis de Sade aux confessions de Soeur Emmanuelle, de la condamnation de l'onanisme au XVIIIème siècle à sa récupération par le capitalisme à travers le porno, les sex toys et la fécondation in vitro.
Et si, tous comptes faits, l'autoérotisme était le sexe du futur ? » T. M

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782246856849

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    250 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thibault de Montaigu

Thibault de Montaigu, 38 ans, est écrivain,
mais également ce que l'on appelle un slasheur.
Chroniqueur culturel, journaliste pour L'Officiel,
L'Optimum, ou encore Le Figaro Madame, il a également
été curateur d'une exposition consacrée à « La
Parisienne » à La Galerie des Galeries (Galeries
Lafayette). Il est plus connu du grand public pour ses
romans, tous publiés chez Fayard, Les anges brûlent
(2003), Un jeune homme triste (2007), Les Grands Gestes
la nuit (2010) ou encore Zanzibar (2013).

empty